1/3
    Arc-en-bouche à 4 cordes

     

    Arc-en-bouche à quatre cordes fabriqué en érable et muni de cordes de guitare accordables. Les différents accords possibles démultiplient les possibilités de jeu à l’infini et offrent une richesse sonore à l'instrument.

     

    Cet arc est inspiré des Cosmicbow inventés par Christopher Vila et disponibles sur son site       www.cosmicbow.com

    Exemple enregistré avec cet instrument

    (faible qualité,  aucune retouche ni effets ajoutés)

    1/5
    Arc-en-bouche à cuillère harmonique
     

    Même principe que l'arc-en-bouche à quatre cordes, sauf que celui-ci est muni d'une cuillère harmonique à son extrémité, ce qui permet une meilleur ergonomie. L'instrument peut être tenu à la verticale plutôt qu'à l'horizontale ce qui permet de ne pas se casser le cou en jouant, de se détendre et donc de jouer plus longtemps.

    Cet arc est inspiré des Cosmicbow inventés par Christopher Vila et disponibles sur son site       www.cosmicbow.com

    1/5
    Arc-en-bouche à une corde

     

    Arc-en-bouche à une corde de guitare. L'arc et la clé sont tournés au tour à bois. La tension de la corde est réglable et offre l'option de jouer plus ou moins aigüe ou grave. La flexibilité du manche permet de faire varier la note en courbant légèrement l'arc, ce qui ajoute beaucoup de possibilités rythmiques au jeu.

     

     

    Exemple enregistré avec cet instrument

    (faible qualité,  aucune retouche ni effets ajoutés)

    1/4
    Arc avec corde en rotin
     

    Arc-en-bouche muni d’une fibre de rotin en guise de vibrateur. Contrairement aux arcs-en-bouche traditionnels dont la corde fait vibrer le bois qui fait vibrer l’air de la cavité buccale, la corde en rotin joue directement ce rôle de vibrateur. C’est d’ailleurs pour cela qu’elle passe à travers le manche de l’instrument à la hauteur de la bouche.

    Cet instrument est inspiré des Gongo inventés par Jérôme Désigaud et disponibles sur le site      www.midorimusique.com

    1/3
    Clackamore

     

    Aussi bien instrument de percussion que mélodique, le clackamore utilise la bouche comme caisse de résonance. Le son de l’instrument peut ainsi être amplifié et modifié grâce au mouvement de la bouche, de la langue et de la gorge.

    Exemple enregistré avec cet instrument

    (faible qualité,  aucune retouche ni effets ajoutés)

    1/4
    Kazoo

     

    Kazoo en bois tourné, avec deux sorties d'air dont l'une plus volumineuse que l'autre permettant de faire varier le son avec la main en la bouchant plus ou moins complétement. La membrane vibrante est tendue entre les deux parties de l'instrument qui s’emboîtent l’une dans l'autre.

    1/3
    Boite à musique ergonomique

     

    Boite à musique réalisée au tour à bois. Sa forme ergonomique sert de caisse de résonance.

    1/2
    Percussions à eau

     

    Instrument de musique de mon invention, créé à partir de pots Masson de différentes tailles. J’utilise le mouvement de l’eau sur l’opercule afin de modifier les sons des différentes percussions. Pour contrôler ce mouvement, les pots sont installés dans un bambou que l’on pose sur nos genoux et qui pivote avec l’aide d’une sangle que l’on se passe autour du coup. Le mouvement du corps fait donc varier l'angle de l'instrument. Quand il est à la verticale, les sons sont les plus aigus, lorsqu’il est à l’horizontale, les sons sont les plus graves. Entre les deux, il existe toutes une gamme de sons et d’effets à découvrir et à utiliser dans la rythmique.